Les petits-fils de Noé

20,00  TTC

Un beau livre qui ouvre les portes vers le monde rêvé de Raymond Grégoire : ses collages décrivent un univers déroutant et joyeux ?
De courts textes accompagnent ses compositions qui évoquent les haikus, ces courts poèmes japonais.

  • Auteur: Raymond Grégoire
  • Date de publication: 01/07/2010
  • ISBN: 978-2-916043-31-9
  • Spécificités: 68 pages, sur papier 135 gr/m2, tout en couleur, format 25 x 25 cm. Prix : 20 euros
UGS : Les petits-fils de Noé Catégorie :

Description

Il reconstruit son monde

Si, demain, notre monde implosait, comment pourrait-on le reconstruire ? A partir de cette hypothèse, Raymond Grégoire réécrit l’univers à sa façon dans ses collages. Et invente un monde décalé, lumineux, où humains, animaux, constructions et objets changent de place.
Ces assemblages qu’il se refuse à commenter évoquent les haikus, ces courts poèmes japonais. Utilisant des mots concrets et un vocabulaire lié à la saison, les haikus visent à exprimer une émotion. S’il n’est pas enfermé dans les règles d’écriture strictes des poètes japonais, Raymond Grégoire les rejoint sur de nombreux points : des images concrètes, des assemblages qui créent des contrastes d’échelle et de sens. Il travaille totalement à plat, sans s’autoriser de superposition. Pour autant, la perspective est toujours présente dans ses tableaux, et l’œil finit par s’évader le long de colonnades, par une fenêtre, dans des jeux de miroirs…
Légèrement futuristes, parfois fantastiques, inattendus, ses collages sont à scruter longuement pour profiter de la quantité de détails et de variations qu’ils offrent. La luxuriance de certains tableaux contraste avec la discrétion de leur auteur…
En même temps que l’exposition, Raymond Grégoire présente le livre de ses collages, dans lequel il reprend les plus aboutis de ses travaux depuis dix ans. « Les collages sont fragiles, éphémères, j’ai souhaité leur donner ainsi une autre vie », explique-t-il. Outre leur reproduction, on y trouve ses textes. Courts, allusifs, ils accompagnent les images dans une sorte de méditation. A son issue, l’auteur met en scène ses personnages dans d’étranges embarcations. « Enfin les flots s’apaisent. N’est-il pas temps de jeter l’ancre ? », conclut-il avant d’ouvrir une autre porte : « Je sais une île bleue à la lisière du monde… »

Additional Information

Weight 0.365 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les petits-fils de Noé”