La Tarentule des voyages – Tome II

25,00  TTC

La suite des voyages du Comte Jehan de Marsay… De Toulon à Vladivostok, en passant par le canal de Suez, le Sri Lanka (Ceylan), Singapour, Bornéo, les Philippines, l’Indochine, Hongkong, le Japon ; puis pour le retour la Corée, Hanoi, Saigon, Phnom Penh, l’Indonésie, les Seychelles, Aden, Port-Saïd, la Sicile. Plus de 60 photos originales.

  • Auteur: Jehan de Marsay
  • Date de publication: 2005
  • ISBN: 978-2-916043-01-2
  • Spécificités: 418 pages, 20,5 x 14 cmPhotos en couleur d'époque ! Prix : 25 euros

Rupture de stock

UGS : La Tarentule des voyages - Tome II Catégorie :

Description

« … Le piton a pour nom Tiger-Hill. Remarquez qu’ici une montagne de trois mille mètres s’appelle une colline. Cela donne tout de suite la proportion des choses. De ce point on aperçoit le mont Everest ou Gaourisankar, la plus haute montagne du monde… »
Jehan de Marsay, infatigable globe-trotter, traverse le nord de l’Inde en 1903. Ceci est l’une des étapes de ses nouvelles aventures.
Car à peine rentré d’Indochine en avril 1899, le baroudeur a levé l’ancre et s’est embarqué sur le Victoria le 12 octobre 1899. Il traverse l’océan Indien, en faisant escale à Ceylan, au Japon… Avec son sens de l’observation aigu, il épingle les mœurs et les événements des pays qu’il visite, des jolies geishas japonaises aux combats en Chine. Il rencontre et juge avec précision Paul Doumer, alors gouverneur d’Indochine.
Revenu de ce tour en Extrême-Orient en 1900, il quitte à nouveau Paris en 1902 pour un extraordinaire périple dans les terres et les montagnes, de la Grèce au Caucase, en Perse et en Inde, au prétexte que « peu de chose est la vie que nous menons en France ». Bakou, la « ville noire » vit dans la fièvre de l’exploitation du pétrole. « Une localité qui manque à l’enfer de Dante », commente-t-il. Froid, chaleur, précipices, déserts… imperturbable, il poursuit sa route, toujours curieux, jusqu’en Australie, où « les jeunes filles de la société sont terriblement flirt… » Que cherche cet aventurier ? Peut-être à oublier « quel voyage mal organisé que celui de la vie et comme Dieu se montre inférieur à ce point de vue à James Cook. Ne jamais pouvoir s’arrêter, ne jamais pouvoir revenir ! »
La tarentule des voyages, Tome II, succède et complète les premiers récits de ses voyages, publiés pour la première fois dans le tome I en 2001.

Additional Information

Weight 0.553 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Tarentule des voyages – Tome II”