R.P. de Chivré

Le Scoutisme





 Télécharger le dossier de presse


144 pages, 23,5 x 16,5 cm. Prix : 12 euros

Au milieu d’un monde indifférent, hostile ou ennemi, l’Eglise, comme la Vierge-Mère, sainte et vigilante, entoure la faiblesse de ses enfants de soins attentifs. Elle bénit donc sans hésitation, sans exclusivisme et sans parti pris, tout ce qui peut aider leur nature à suivre les mouvements et les appels de la grâce, laquelle « ne détruit pas la nature, mais la perfectionne ».

Les chrétiens ont du inventer et perfectionner des méthodes nouvelles, pour faire ce que ni les familles, ni l’école ne pouvaient plus assurer librement. Il y avait les paroisses, et il y eut donc les œuvres paroissiales, il y eut les patronages, il y eut l’Action catholique, et, avant elle, il y eut le scoutisme.

Voici 100 années que ce mouvement, constamment béni et encouragé par les papes, éduque les jeunes aux vertus inconnues des sociétés où ils ont à vivre : Honneur, service, amour de la patrie, engagement, loyauté, pureté, etc. Il éduque leur nature dans l’effort et le don de soi-même, mais en la soumettant aux lois de la grâce et du plus grand amour, afin qu’elle ne soit pas la victime du naturalisme et du paganisme ambiants, et que ses progrès soient dus à la grâce plus qu’à l’effort humain.

Après avoir fondé en 1921 la première troupe scoute à Versailles, le Père de Chivré O.P. (1902-1984), a veillé plus de soixante années à entretenir cette flamme spirituelle et proprement théologale dans le scoutisme.
Il sait ce dont il parle ; il sait comment la grâce a fait son oeuvre dans les âmes, dans et par le scoutisme ; il mérite d’être entendu, écouté et, surtout, d’être cru.


Date de parution : 2007

ISBN : 978-2-916043-16-6

PRIX : 12 €

ajouter au panier