R.P. de Chivré

La Vierge Marie





 Télécharger le dossier de presse


336 pages, 23,5 x 16,5 cm. Prix : 25 euros

Le Révérend Père de Chivré o.p. est né Gonneville (Manche) le12 février 1902. Très jeune, il est certain d'avoir la vocation religieuse, et il sait même qu'il veut appartenir à l'ordre de Saint Dominique. Il fait ses études chez les Pères à Cherbourg puis, après la mort de son père, intervenue en 1911, à Versailles au collège Saint-Jean-de-Béthune. Il s’y fait remarquer en militant, avec l’Action Française, pour l’instauration de la fête de Jeanne d’Arc et en s’occupant de jeunes, fondant même la première troupe de scouts de Versailles. Il y obtient son baccalauréat. En 1924, il entre au noviciat des frères prêcheurs, où il fait profession le 23 septembre 1925 et prend le nom de Frère Bernard-Marie. Le 25 juillet 1930, il reçoit l’ordination sacerdotale. Alors qu’il est encore très jeune (à 36 ans), la direction du couvent de Lille lui est confiée. C’est là que la guerre le trouve. Avec l’autorisation de ses supérieurs, il s’engage en tant qu’aumônier militaire. Il est présent à la bataille de Dunkerque. Pendant l’occupation, il assure la charge délicate de vicaire provincial de la zone sud. Il est en même temps l’aumônier des dominicaines repliées à Sail-les-Bains dans la Loire. En 1943, on le retrouve à Rouen où il reste pendant 12 ans comme sous-prieur et prieur du couvent de cette ville. En 1956, la maladie l’oblige, avec l’accord de ses supérieurs, à quitter Rouen pour Versailles où un ami met un appartement à sa disposition. Il s'installe ensuite à Ecalles-Alix (Seine-Maritime). En 1972, il est terrassé par une attaque cérébrale et se remet, grâce à une volonté et une ténacité hors du commun. Il reprend alors ses voyages apostoliques vers Ecône, Paris, et Fanjeaux où il a la joie de retrouver de vraies filles de St Dominique, fidèles à son esprit et à leurs vœux. C’est là qu’en 1984, au soir du Jeudi-Saint, pour la troisième fois, il est terrassé. Il remet son âme, le samedi 14 juillet 1984, entre les mains de son Seigneur et de celle pour qui il avait une vénération, Notre-Dame. Il est enterré dans le caveau des dominicains de Rouen, au cimetière de Notre-Dame du Bon Secours.

Le Révérend Père de Chivré a toujours eu une vénération toute particulière et une confiance absolue en Notre-Dame. Dans les multiples épreuves, tant physiques que spirituelles, qui n'ont pas manqué de se présenter à lui tout au long de son séjour terrestre, il s'est tourné, avec humilité et foi, vers la Vierge Marie pour écouter les bonnes réponses à ses angoisses et ses inquiétudes. Il aimait tellement sa Mère du Ciel qu'il en parlait toujours dans ses sermons et ses conférences. C'est ainsi qu'il a laissé de très beaux textes que l'Association, créée en 2004 et qui porte son nom, a rassemblé dans le présent livre.


Date de parution : 2009

ISBN : 978-2-916043-24-1

PRIX : 24 €

ajouter au panier